fille

Agnès de Nanteuil (1922-1944): Une vie offerte

Agnès de Nanteuil est la première femme a avoir donné son nom à une promotion d'élèves officiers. Aînée de six enfants, elle naît en 1922. A l'âge de quinze ans, lors d'une retraite spirituelle organisée par l'Institut catholique Adeline Désir, où elle est élève, Agnès est touchée et va écrire son parcours spirituel pendant les deux années qui suivent, y notant régulièrement « ses efforts, ses sacrifices, ses échecs, ses chutes, et ses victoires », avec en exergue « Tout pour les autres, rien pour moi. », « Pureté, simplicité, franchise ».

Des déboires financiers joints à l'imminence de la guerre, contraignent la famille à quitter Paris pour s'installer dans le Morbihan, à Theix puis Vannes. Agnès évoque la vocation religieuse, et semblerait plutôt se tourner vers l'ordre des Petites Soeurs de l'Assomption quoique le désert l'attire également. Elle fait partie de la JECF (Jeunesse étudiante chrétienne féminine). Elle est également assistante d'une cheftaine de louveteaux dans le scoutisme clandestin interdit par l'occupation allemande. Bientôt, elle s'engage à la Croix Rouge.

Puis, avec l'accord de sa mère, déjà entrée dans la résistance, Agnès devient agent de liaison. Elle ignore que ses jours sont comptés. Un témoignage, où la jeunesse est emplie d'idéal, où le courage et l'attention aux autres sont les moteurs de la vie.

En effet, jusqu'au bout de sa courte vie, et encore en prison où son attitude exemplaire force l'admiration de ses compagnes, Agnès s'est fixée une ligne de conduite : s'oublier pour se donner aux autres. Un ouvrage facile à lire. Un livre à méditer.



ISBN 9782360400096