fille garcons

Cavale

Pour Sam Border, la vie n'a jamais été « un long fleuve tranquille » : il a grandi auprès d'un père violent, enchaînant les vols, toujours sur le qui-vive ; changeant régulièrement d'adresse pour brouiller les pistes. Déscolarisé depuis la disparition de sa mère, mal-nourri, Sam sait pourtant éprouver des petits bonheurs, grâce à Riddle tout d'abord, son jeune frère chéri sur lequel il veille avec attention, et qui a véritablement « donné un sens à sa vie », mais aussi grâce à la musique, qu'il se plaît à écouter dans les églises le dimanche. C'est ainsi qu'il fait un jour la connaissance d'Emily Bell, la fille du chef de choeur de la paroisse unitarienne. Emily, bonne élève et lycéenne sensible, va très vite s'attacher à ce garçon « pas comme les autres », malgré les tentatives de Sam, auquel les difficultés d'une telle amitié n'ont pas échappé, pour rester en retrait. Pour la jeune fille , Sam et Riddle sont « l'équivalent humain du pain perdu », délicieuse recette concoctée par sa maman à partir de restes de vieux pain trempé dans du lait et du sucre. Mais le père de Sam comprend, s'inquiète, et décide de quitter la ville avec ses enfants, leur ôtant d'un coup l'espoir d'une vie meilleure. Tout n'est peut-être pourtant pas joué' Un superbe récit à la fois dur, par les thèmes abordés, mais plein d'espoir, qu'on lit d'une traite, sur l'amitié, les relations fraternelles, le handicap. Un premier roman prometteur, bien écrit, où les sentiments sont parfaitement rendus et le suspense maintenu du début à la fin. Un livre très américain, destiné aux collégiens, qui nécessite toutefois une certaine maturité, indispensable pour en tirer « la substantifique moelle » et discerner le bien du mal.


ISBN 9782070644322