fille garcons

Claudine de Lyon

Claudine habite à Lyon à la fin du XIXe siècle dans le quartier des canuts, les fileurs de soie, avec ses frères et soeurs et ses parents. Elle a 11 ans et travaille dix heures par jour sur son métier à tisser dans l'atelier de son père. Le travail est dur, les journées sont longues, et Claudine, le dos courbé, enfermée toute la journée, mal nourrie, finit par tomber malade : tuberculose.

Son père accepte de la laisser partir à la campagne chez sa belle-soeur. Là-bas, Claudine enfin se repose. Elle réfléchit, reprend des forces, et découvre qu'elle ne veut pas vivre, elle aussi, l'existence triste et pauvre de ses parents. Elle veut aller à l'école, apprendre à lire, et plus tard dessiner des modèles pour les premiers magasins de vêtements qui commencent à s'ouvrir...

L'auteur, lyonnaise, décrit ici la vie des tisserands du XIXe siècle : leur travail, leurs conditions de vie, la technique du tissage, l'élevage des vers à soie, et l'émergence des magasins et du prêt-à-porter qui condamne à la fermeture les ateliers.

La valeur et le courage de Claudine face à la maladie, à la pauvreté, à l'opposition de son père qui refuse de la laisser aller à l'école pour la garder dans son atelier, son grand désir d'apprendre, sa persévérance, feront prendre conscience aux lecteurs qu'aller à l'école, pouvoir apprendre et découvrir ses talents est vraiment une chance extraordinaire !

Idéal pour la 6è.



ISBN 9782081643468