fille garcons

Dans les yeux d'Anouch

En 1915, l'empire turc décide de se débarrasser de tous les Arméniens vivants sur son territoire. Anouch n'a que 13 ans. Avec sa famille, elle va vivre la déportation et subir les brutalités des soldats turcs. Il faut accepter une vie démunie de tout et vaincre sa peur.
Les siens arrivent à survivre en se mêlant clandestinement à la population des villes. Des Arméniens arrivés à des postes importants les aident, ainsi que certains Turcs compatissants.
Ce roman n'est pas manichéen : il y a des bons et des méchants dans les deux camps. L'auteur mentionne les violences, les massacres, les mutilations mais le fait avec pudeur et discrétion en respectant la sensibilité de son jeune public.
Il rend son héroïne très attachante et montre que l'amour est la seule planche de salut : amour de Dieu (la famille est croyante), amour des grands-parents et des parents, amour qu'Anouch lit dans les yeux d'un garçon qu'elle rencontre dans un camp. Prévenant, rassurant, il devient son soutien et celui à qui elle fait un serment de fidélité. Leurs premiers baisers en sont la promesse. Mais les routes de leurs deux familles bifurquent. Est-il toujours vivant ? Sortiront-ils un jour de cet enfer ?
Roland Godel s'inspire de son histoire familiale. Dans un style limpide et attachant, il fait revivre les angoisses mais aussi le courage, l'esprit d'initiative, l'espoir toujours renouvelé, de ces gens qui luttent pour leur survie.
A partir de 12 ans selon la maturité du lecteur.


ISBN 9782070663590