La nouvelle vague des auteurs français.

{ SALON DU LIVRE : 30è Edition. } "Fait exceptionnel, deux auteurs jeunesse figuraient cette année parmi les invités d'honneur du Salon du livre. Trop cher ? Trop commercial ? Pour célébrer sereinement sa trentième édition, le Salon du livre de Paris se serait bien passé d'une polémique. Loué l'an passé pour la belle progression de sa fréquentation dans un contexte de crise (+ 20 % par rapport à 2008 avec plus de 200 000 visiteurs), le plus grand rendez-vous public consacré au livre en Europe est depuis quelques semaines dans la tourmente. L'attaque n'est pas nouvelle. Depuis plusieurs années, de petits éditeurs ont déserté ses allées et dénoncé le coût exorbitant de ses stands ; à présent c'est un géant de l'édition, Hachette Livre, qui passe à l'offensive, réduisant sensiblement sa voilure (un stand de 100 mètres carrés au lieu des 900 habituels) et faisant part de son mécontentement. Plus discrets, d'autres éditeurs, comme Bayard, étaient cette année absents. C'est l'organisation même du Salon qui fait débat : s'agit-il encore d'une manifestation litté­raire ? Faut-il le déplacer au Grand Palais ou le scinder en deux ? Pour célébrer sa trentième édi­tion, quatre-vingt-dix auteurs étaient invités d'honneur, des écrivains français (Jean d'Ormesson, Jean-Claude Carrière, Patrick Rambaud') et étrangers (Antonio Lobo Antunes, Daniel Kehlmann, Paul Auster'). L'édition jeunesse s'y déployait en outre avec cinquante éditeurs, juste reconnaissance d'un secteur qui représente un livre sur quatre vendus en France. Ceux qui douteraient encore de la reconnaissance des auteurs de litté­rature jeunesse pourront découvrir dans la très officielle liste des trente auteurs français invités d'honneur du Salon deux romanciers jeunesse, Marie Desplechin et Timothée de Fombelle." Source : D'après un article de Virginie Jacoberger-Lavoué, Valeurs Actuelles, 25 mars 2010.


ISBN 9782