fille garcons

Mujnak, la mer d'Aral assassinée


2011
collection "Carré Poche"
112 pages
5,95'
Tout commence avec une carte' et elle est pour le moins explicite ! La Mer d'Aral, une mer intérieure d'Asie Centrale partagée entre le Kazakhstan et l'Ouzbékistan couvrait en 1960, 68 000 km2 soit l'équivalent de deux fois la Belgique. Aujourd'hui, elle a perdu plus de la moitié de sa surface (30 000 km2). et Mujnak, le port de pêche est maintenant à 90 km de la mer. Voilà le cadre terrible et absurde de ce roman. Gengis a 15 ans, il regarde avec tristesse le flanc des bateaux rouillés' là, dans le sable sur cette immense étendue désolée de sel et de poussière' des bateaux rongés par le sel, le soleil et le vent. Le delta est devenu une steppe, le port une géhenne. Gengis ne veut pas sombrer dans le fatalisme ; ce n'est pas du sang qui coule dans ses veines mais les flots de la mer d'Aral. Plein de courage il souhaite se battre pour sauver le port, alerter le monde. Mais la route est semée d'embûches. Un petit roman instructif et plein de sagesse sur un drame à la fois écologique et humain qui explique bien comment la production intensive du coton a pu entrainer ces ravages, comment les eaux sont devenues imbuvables entraînant des maladies rénales et des malformations chez les nouveaux-nés. Il a le mérite d'attirer notre attention et d'éveiller aux importants défis de notre planète ; on ne peut résolument pas faire n'importe quoi avec la terre. En fin d'ouvrage, un document explique les conséquences écologiques du recul de la Mer d'Aral.


ISBN 9782350007762