fille garcons

Père Jacques (Le)

Le réalisateur Louis Malle a rendu hommage au Père Jacques en intitulant un de ses films « Au revoir les enfants », dernières paroles prononcées par ce directeur de collège emmené par la Gestapo. Qui était ce religieux qui, pour avoir caché des enfants juifs, connut un destin tragique ?
Normand, issu d'une famille modeste, il avait pu accéder à la prêtrise malgré des difficultés financières. Doté d'un caractère exigeant qui le poussait sur des voies difficiles, il choisit d'entrer dans l'ordre des Carmes.
Là, à la suite de coïncidences imprévisibles, il put épanouir son éclatant charisme d'éducateur en dirigeant un pensionnat à Avon. Il y appliquait des intuitions très modernes privilégiant le sport, l'autonomie, la liberté et la responsabilité de l'élève.
Cependant, la France était alors occupée par les Allemands et le Père Jacques s'engagea progressivement dans la Résistance' puis vinrent son arrestation et le début d'un terrible calvaire dans les camps de concentration où rayonna sa charité.
La biographie de cet homme courageux constitue un témoignage exemplaire sur une terrible période de l'Histoire de France.
Le procès en béatification de ce 'Juste parmi les Nations' est en cours.
Pour les jeunes à partir de 15 ans et les adultes.


ISBN 9791021010741