fille garcons

Profanateurs (Les)

.En décembre 416 avant J.C., le jeune, brillant et cruel stratège athénien Alcibiade s'illustre particulièrement dans le siège et l'anéantissement de la cité de Mélos, une des péripéties sanglantes de l'interminable guerre du Péloponnèse. Il est au faite de sa popularité quelques mois plus tard (en juin 415), lorsqu'une série d'évènements crée une situation quasiment incontrôlable dans la cité : lors du rassemblement de l'Ecclesia, l'assemblée des citoyens réunie pour statuer sur le projet d'une expédition militaire en Sicile, Démoclès, rival d'Alcibiade demande son arrestation. Il l'accuse à la fois d'avoir commandité la mutilation des statues du dieu Hermès dans la cité, de s'être livré à un pastiche des mystères éleusiens, et enfin d'avoir pour but le renversement de la démocratie! Dans une vague de dénonciations, d'arrestations et d'exécutions, que peut bien signifier la disparition inexpliquée du célèbre acteur et auteur Eupolis ? Celui-ci avait rendez-vous avec son ami, le philosophe Antisthène. Le fondateur de la secte des Cyniques est bien décidé à mener une enquête sur tous ces mystères, et il sera cette fois accompagné d'un jeune et étonnant acolyte: Aristoclès, fils de bonne famille, qui gagnera son surnom, ô combien célèbre, de Platon... Faisant suite au déjà passionnant (et complexe ) "Sanglante comédie", ce roman remet en scène Antisthène, philosophe mal embouché et plutôt crasseux, qui a pour habitude d'inculquer vigoureusement ( y compris à coups de bâton) les rudiments de la sagesse dans les têtes dures et récalcitrantes de ses concitoyens... Rigoureusement construit sur des faits historiques avérés, peuplé de personnages illustres, enrichi de nombreuses annexes, le récit est palpitant pour tout lecteur intéressé par la grandeur de la civilisation athénienne, mère de la tragédie, de la philosophie et de la démocratie. A partir de 14 ans pour les lecteurs motivés, particulièrement ceux qui s'initient au grec ancien


ISBN 9782354881450