fille garcons

Qui veut la peau d'Otto Dafé ?

mai 2016

203 pages

14,95 euros

 

Le 21 décembre 1984, sur les « ondes hertziennes », le ministre de la culture Otto Dafé, prend la décision, pour redresser le pays, d’éradiquer la littérature. A ses yeux, elle est source de revendications, de mensonges, d’utopies, de débauche.

Tous les livres sont formellement interdits et doivent être brûlés en places publiques.

Si Folcoche se range du côté du gouvernement, il n’en est pas de même pour Don quichotte ; la main sur le cœur, pour ne pas céder son trésor, il prête serment de rejoindre la terre de ses ancêtres, mais de revenir un jour…

Et c’est par son message « la plume est le langage de l’âme », qu’il réveille chez le jeune collégien Lazarillo l’envie de percer le secret de cet autodafé. Avec l’aide de son vieil ami et ancien libraire Pangloss,  et de ses camarades Peter Pan, Rouletabille, Shéhérazade, il se lance dans une enquête longue et périlleuse, riche en rebondissements ou en affrontements avec le Capitaine Crochet, Long John Silver…

Une amusante promenade à travers la littérature car chaque personnage est imprégné de sa référence historique.

La fantaisie est apportée par la rencontre de ces personnages entre eux et en décalage avec l’époque (Némo explore internet et tente de se servir d’une clé Usb…).

Pour savourer la finesse de certaines situations, il ne faut pas hésiter à recourir dès le début de la lecture à l’index ; il resitue les personnages dans leur œuvre littéraire et donne en quelques lignes leur caractéristique.

Une lecture qui peut susciter l’envie de découvrir les personnages dans leur cadre originel !



ISBN 9791021404755