fille

Rose Bertin

juin 2016

collection "Les petites histoires de la mode"

152 pages

imprimé en France

17,50 euros

« Si vous aviez été à Paris il y a deux mois, vous auriez pu voir mon pouf à la Belle Poule, qui célébrait de la plus éclatante manière la victoire de notre marine sur celle des Anglais ! »

Voici les mots de Rose Bertin, modiste et créatrice de mode, qui a su s’imposer à la cour de Versailles, gagner la confiance de Marie-Antoinette et dont le nom est célèbre dans l’Europe entière.

Fière de sa réussite, elle n’en oublie pas pour autant ses origines modestes et même si elle voue une grande admiration au milieu aisé qui la fait vivre et donne du travail à ses trente ouvrières, elle est sensible aux mouvements qui annoncent la Révolution.

Chapeaux extravagants, mousselines, gazes, pailles, soies rares, pierreries et plumes, tout ce qui passe entre ses mains se transforme en créations d’une rare élégance. Marie-Antoinette participe avec enthousiasme aux séances de conception et d’essayage des modèles. Mais Rose semble distraite, peut-elle se permettre d’être amoureuse ?

Ainsi le lecteur du roman, première partie du livre, se promène de Paris à Versailles et Trianon, côtoyant ouvrières et élégantes. Le style soigné est charmant et primesautier, les évocations précises.

Puis le court roman cède la place à plusieurs pages de biographie de « la pionnière du style » sous forme de questions/réponses passionnantes. Enfin, et cela contribue beaucoup à l’intérêt de ce livre au format très agréable, « le style Rose Bertin » est décliné sur toutes les lettres de l’alphabet en ravissantes aquarelles d’Alice Dufay.

Une plongée très agréable dans l’Ancien Régime par l’artisanat d’art et la passion créatrice.

Idée de cadeau, compte tenu du prix, pour les filles à partir de 10 ans, leurs grandes sœurs, mères et grands-mères.



ISBN 9791092763089