fille garcons

Sothik

septembre 2016

"collection medium GF"

96 pages

13 euros

imprimé en France

"Mais cette fois, je suis brisé. Aimer ma famille, c'était ma vie. J'ai lutté pour sauver mon amour, j'ai perdu. Fini de résister. A partir de ce moment, je vais me faire à l'idée que mes parents, ça n'a pas d'importance. Ma famille, maintenant, c'est l'Angkar, l'organisation qui dirige le pays, nos vies, nos esprits."

Aujourd'hui Sothik a 50 ans et une belle vie au service de la littérature au Cambodge, son pays.

Quand Marie Desplechin l'a rencontré en 2014, ils ont décidé de co-écrire les années les plus douloureuses de la vie de Sothik, celles des années "khmers rouges", qu'il n'avait jamais racontées.

Sothik relate les faits, les actions qui furent les siennes sous le joug communiste : séparé de sa famille, leur maison confisquée, tous durent mener une nouvelle vie totalement imprégnée des préceptes du Régime. Il en allait de leur vie. Il vit éxécuter ou mourir de faim et de maladie nombre de ses camarades, se coulant dans la peau d'un parfait petit ouvrier du Régime, à double personnalité.

Les anecdotes se succèdent en un style très vif à la première personne ; elles en disent autant qu'un long discours. Un témoignage poignant, respectueux de la sensibilité des lecteurs à partir de 12-13 ans.

Ce livre a été écrit en pensant aux lecteurs cambodgiens dont les familles ont tant souffert, et à tous les enfants de par le monde qui sont aujourd'hui prisonniers de tyrannies folles et cruelles, dont le pouvoir repose sur l'ignorance, la peur, la violence et la faim.

 



ISBN 9782211230629