fille garcons

Sourire étrusque (Le)

Mai 2004
318 pages
environ 11 '
Un vieux paysan calabrais malade quitte le Sud de l'Italie pour passer quelques temps à Milan chez son fils, afin de consulter un médecin. Tout devient si difficile : l'appartement, la ville, le bruit, la foule, la bru : tout lui est hostile. Les Italiens ne savent pas vivre dans le Nord : pas de bons fromages, pas de vrai pain, pas de vin, les gens apprennent la vie dans les livres, comme s'il était indispensable d'être instruit... Mais le vieil homme va rencontrer la vie et le bonheur : son petit fils, Bruno. C'est l'émerveillement : Il va découvrir le miracle de l'enfant qui grandit, le miracle de l'enfant qui s'épanouit, le miracle de l'enfant qui aime et surtout le miracle de l'enfant qui déclenche sa passion. C'est une folle passion qui s'empare de ce vieil homme, il va passer ses nuits caché dans la chambre de l'enfant pour lui transmettre tout ce qu'il est, lui apprendre tout ce qu'il sait, et surtout le protéger des mille dangers qui le guettent et dont ses parents inconscients semblent se moquer... Un éloge à l'enfance, une révélation ! Quelle finesse chez ce vieil homme qui fait prendre conscience au lecteur à quel point le tout petit est si extraordinaire. Entre tendresse, émotion et humour, ce roman révèle qu'à l'approche de la mort tant de bonheur est encore possible.


ISBN 9782864242475