fille garcons

Transparence de l'aube (La) : mémoires de Claire Clémence, princesse de Condé

Née en 1628, fille d'Urbain de Maillé, marquis de Brézé, Claire-Clémence était surtout la propre nièce du cardinal de Richelieu. Le célèbre ministre du roi Louis XIII, serviteur dévoué de la couronne, comptait au nombre de ses nombreuses ambitions celle d'allier sa famille aux plus grands noms de France : ce fut pour la jeune fille un projet de mariage inespérée avec le Duc d'Enghien, fils de Henri II de Condé et de Charlotte de Montmorency. Louis de Bourbon, auréolé à dix-neuf ans de la gloire de la bataille de Rocroi devint pour la postérité le Grand Condé. Il fut en effet grand sur les champs de bataille, et non pas dans sa vie privée. Follement éprise, sa jeune épouse ne connut auprès de lui que brimades et humiliations. Orgueilleux à l'excès, d'humeur dédaigneuse et méprisante, il s'attira la méfiance de la régente Anne d'Autriche et de Mazarin, qui le firent emprisonner à Vincennes. C'est alors que la jeune princesse si timide se métamorphosa en un chef de guerre indomptable, dressant Bordeaux et même une partie du royaume contre la régente et son ministre, obligeant son mari à reconnaître ses qualités. Pas pour longtemps hélas, et c'est grâce à ce journal fictif, qui semble tout droit venu du XVIIème siècle que le lecteur apprend le triste destin de la princesse de Condé, que son mari tint enfermée dans le donjon de Châteauroux à partir de 1671, et où elle mourut oubliée de tous en 1694.


ISBN 9782262024604