fille garcons

Une famille de brigands en 1793

2015 (nombreuses rééditions depuis 1902)

395 pages

15 euros

imprimé en France

 

Depuis la constitution civile du clergé, puis le régicide, la colère bouillait dans le cœur des habitants du bocage vendéen.

La levée de trois cent mille hommes en 1793 mit le feu aux poudres et, partout, on prit les armes pour défendre les prêtres et son foyer.

Une famille de brigands est le récit à ses petits-enfants d’une grand-mère âgée de seize ans au début de ces terribles évènements provoqués par la Révolution française.

La famille de Sérant, ainsi que ses serviteurs et fermiers, va être entrainée dans des drames et tribulations à peine imaginables. Conformément à sa devise « Fais ce que dois » et décidée à « Plutôt mourir que faillir », fidèle au Roi et à sa foi catholique, la famille et ses gens payèrent un lourd tribu : seule la jeune Marie et un très jeune serviteur survécurent.

L'enseignement de la Révolution française est souvent complexe, touffu, évènementiel. A l'opposé, ce récit entre avec émotion et sensibilité dans l’intimité des cœurs, des paysages, de la foi catholique, de la Vendée et de ses habitants.

Il permet de mesurer concrètement l’importance et le sens des massacres perpétrés au nom de l’idéal révolutionnaire, la résistance que tout un peuple lui a opposée, en défense du Roi et de la foi catholique.

Témoignage poignant de foi et d’amour vécus au cœur de la tourmente révolutionnaire, le récit, constamment réédité depuis sa parution, se lit d’une traite. Il est servi par une plume fluide, vivante, un vocabulaire précis et une grammaire parfaite.

Ce témoignage précieux donne un visage à tous les martyrs anonymes de la haine de la foi dans le bocage vendéen.



ISBN 9782917756164