garcons

William Santrac, Tome 1 : la Cité des Pirates.

Collection "Tipik"
Avril 2006
442 pages
Environ 14 '
William éclate de rire. Quoi ! Il lui faudrait avaler qu'il a atterri à son insu dans la « Cité des Pirates », passe encore, mais que ladite cité est construite sur une autre planète, jumelle de la terre, et uniquement peuplée de pirates ? William doit pourtant se rendre à l' évidence. Rude révélation pour un garçon de 12 ans... et occasion unique de tourner le dos à son sinistre passé. Vitalisé par l'amour de ses parents adoptifs et l'amitié de Victor et les autres, William aspire l'air pirate à grandes goulées, progresse dans sa nouvelle vie à pas de géant. Inutile de dire que le jour où la menace planant sur Lucas, son père très aimé, prend un contour plus précis, William fait fi de toute peur et enrôle Victor dans une enquête à haut risque... D'autant qu'il va falloir s'aventurer dans la redoutée Zone Mystérieuse, derrière le Mur de la Sauvagerie, où les plus venimeux prédateurs ne sont pas ceux que l'on croit. Ce long roman d'aventures, au parfum fantastique, est parfaitement réussi. La découverte de « Terra Incognita », très proche de la Terre mais à l'équilibre encore préservé par la sagesse de ses habitants et la probité de ses chefs (le tout précisément menacé par le cupide Worral Warrec), est le prétexte à un foisonnement de descriptions hilarantes ou extraordinaires, d'idées ingénieuses, de clins d'oeil de toutes sortes (la paillote « Chez Francis »... Drake !). On ne compte pas les jeux de mots (un stage au Phare Ouest), les allusions amusantes (Jean Orafus sur le fort Dayrob = Jean Fourras sur Fort Boyard...). C'est un festival d'humour et d'inventions qui accompagne une intrigue palpitante. La chaleur humaine qui transparaît à toutes les pages, enveloppant le lecteur d'un bien-être réjouissant, n'est pas la moindre qualité de ce livre qu'on voudrait ne jamais terminer.


ISBN 9782210969186