fille garcons

Le Complot du trident

octobre 2017

192 pages

14,20 euros

imprimé en France

Entre les années 79 et 81, Titus règne sur l’empire romain. Pour des raisons d’ordre politique, il a répudié la princesse juive Bérénice. Un traître qui souhaite s’emparer du pouvoir, va utiliser le désir de vengeance de la princesse pour monter un odieux complot en ralliant tous les mécontents de l’empire : Syriens, Illyriens, Gaulois, et en mettant la princesse à leur tête. Le signe de ralliement est un pendentif en or ayant la forme du trident de Neptune. Le chaos s’abat sur Rome : la peste, l’incendie, les empoisonnements. L’empereur meurt de la peste. Aussitôt son plus proche serviteur est accusé de l’avoir assassiné.

Finalement, grâce à une macabre mise en scène, le coupable sera démasqué après de nombreux rebondissements et un procès spectaculaire.

Construit comme un roman policier, le récit tient en haleine de la première à la dernière ligne. On notera quelques anachronismes de langage comme « faire tourner en bourrique » ou « valdinguer » mais cela n’enlève rien au caractère haletant de l’intrigue.

La Rome décadente, nauséabonde, est particulièrement bien évoquée.



ISBN 9782278089871