fille garcons

Le temps des mots à voix basse

janvier 2019 (première édition 2001)

collection "Encrage"

72 pages

9,90 euros

Au début des années 40, deux jeunes garçons partagent depuis leur plus jeune âge une amitié profonde. Ils vivent une vie bien tranquille dans un village paisible "jusqu'à ce que survienne le temps des mots à voix basse".
Soudain, sans savoir exactement ce qui se passe, les enfants perçoivent un changement dans l'atmosphère : "les bonbons à la violette n'ont plus le même goût, le regard des gens a changé". On entend régulièrement une voix d'adulte qui parle plus haut que toutes les autres et qui prend de plus en plus d'importance tandis qu'une "araignée noire avec des pattes tordues apparaît sur le fond rouge sang du drapeau". Petit à petit, une menace devient de plus en plus perceptible : c'est le temps de la barbarie et de la cruauté.

Sans jamais la nommer, l'auteur évoque la montée de l’antisémitisme et les bouleversements que cela entraîne dans les relations entre les personnes.

Dans ce livre poétique et profond, le nazisme et l'horreur de la guerre sont abordés de façon atténuée car analysés à travers le regard des enfants ; l'un des deux jeunes garçons est le narrateur à la première personne, ce qui rend le récit encore plus réel.

Un très beau roman sur la seconde guerre mondiale et sur l'amitié, à faire lire aux jeunes à partir de 11 ans pour pouvoir ensuite échanger avec eux sur ce sujet.

Prix Saint-Exupéry 2001 et Prix Sorcières 2002. Traduit en allemand, en italien, en coréen et en espagnol.



ISBN 9782889084456