Mystère de la fragilité

En 2015, Thomas, qui n’a pas encore dix-sept ans, est brillamment reçu à la prestigieuse École Normale Supérieure. La grave maladie génétique dont il souffre, la quasi inaptitude de l’Éducation Nationale à prendre en compte les contraintes engendrées par le handicap, les capacités et les aspirations de ses jeunes élèves porteurs de handicap, auraient dû lui interdire à jamais de se consacrer à l’une de ses passions : les mathématiques.


Mais la force de vie de Thomas, conjuguée à l’intelligence, la ténacité et l’amour de sa maman, l’appui sans faille de son papa, permettront à Thomas de déployer tout son potentiel.

Isabelle Mordant décrit sans fards ni pathos le bouleversant combat pour connaître l’origine des souffrances insupportables de Thomas, son immense désir de vivre pleinement l’aventure de sa vie, la joie et le courage dont il fait preuve à chaque instant.


Le livre s’achève par une très fine et précieuse réflexion d’Isabelle Mordant, elle-même polytechnicienne, sur le sens et la valeur de la vie humaine, inspirée par ses échanges et sa vie si étroitement liée à celle de son fils.

Ce qui lui permet de dire :
« La vie de Thomas est précieuse », « Il aime la vie sans doute bien plus que la plupart des gens ».
Un témoignage rude, poignant et magnifique, d’amour donné et reçu, sur le mystère de la fragilité engendrée par le handicap, et la puissance de la vie qui triomphe des obstacles.

Belle préface de Cédric Villani.



ISBN 9782204125314