Léon et Gustave. Au cœur de la mine

Pendant qu'à Paris, Gustave Eiffel met son génie à la construction de la tour qui sera le clou de l'Exposition universelle de 1889, luttant contre des opposants et harcelé par les journalistes, un jeune écolier très doué, d'une famille des corons du Nord, prépare le certificat d'études.

Son maître place beaucoup d'espoir en lui. Le père de famille, lui, attend qu'il ait 12 ans pour le faire embaucher à la mine où il s'échine à gagner de quoi nourrir la famille, tout comme le fit son père. L'envoyer faire des études ? Il n'en est pas question.

Léon ravale ses désirs d'apprentissage sur le chantier de la tour. Sa jument fidèle qui semble comprendre ses tourments est son unique réconfort. Dans la mine, Léon fait de belles rencontres et découvre le talent reconnu de son père. Marie, une petite fille de son âge, devient sa meilleure amie. Toujours positive, elle l'aide à surmonter les épreuves. Et quand un coup de grisou met leur vie en danger et que le père ne remonte pas, elle est là.
Léon rencontrera-t-il enfin le grand architecte ?

Sensibilité et courage animent les personnages de ce roman très évocateur du monde de la mine et de cette période fourmillante au plan social et technique.
Le lien d'amour qui unit Léon et sa jument ravira tous les passionnés des animaux.

Pour tous à partir de 10 ans.

Présentation en vidéo