Par votre don, soutenez notre travail

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

2009

Collection  » Les albums du Père Castor »

30 pages

13′

Matriochka

Dans une isba au nord de Moscou vivaient Ivan et Natacha, les parents de cinq filles, toutes aussi belles et douces les unes que les autres, mais tellement semblables que seule leur taille respective les différenciait. Chacune possédait un don particulier : l’une était une cuisinière hors pair, l’autre chantait merveilleusement, la suivante brodait à la perfection, la quatrième lisait dans les pensées, et enfin la dernière était championne d’échecs. Mais la pauvreté du foyer plaça l’aînée dans l’obligation d’aller s’embaucher chez Baba Yaga, la terrible ogresse croqueuse d’enfants ‘ Par bonheur, la grande complicité des jeunes soeurs qui se cachent sous les robes les unes des autres, et qui sauront unir leurs talents variés, les sauvera des griffes de la célèbre sorcière !

Bien dans l’esprit des légendes slaves, cet album est un régal pour les yeux avec ses magnifiques illustrations naïves et colorées. Même si la terrible Baba Yaga, figure traditionnelle des contes russes, peut impressionner les petits, elle devient à la fin de l’histoire une belle et bonne tsarine libérée de son sortilège. Et l’on apprend au fil de ce conte, fidèle au style des histoires du Père Castor, comment sont nées les matriochkas, célèbres poupées gigognes symboles de la fécondité.