Deux couronnes (Les)

septembre 2014
318 pages
14 euros
imprimé en France
{A la vie, à la mort !} Par trois fois, Charles et Simon, alors âgés de 10 ans, prononcent ces paroles scellant une amitié qu'ils croient indéfectible.
Charles est catholique et ses parents hébergent et protègent la famille juive de Simon.
Or, en mai 1941, des deux enfants surpris par la Gestapo en plein acte de résistance, c'est Charles, le catholique, qui est envoyé en camp d'extermination.
Simon reste seul, prostré et emmuré dans un silence profond.
Comment va-t-il pouvoir vivre, ou revivre, chargé d'un lourd secret ?
Parviendront-ils, chacun de leur côté, puis face à face, à surmonter qui la haine, qui la culpabilité ?
Le roman commence en 1961, au moment où Simon perd pied, dans un moment d'égarement. Ce sera pour lui un électrochoc et le point de départ d'un profond retournement.
Dans un constant va-et-vient à la fois dans le temps mais aussi entre les deux protagonistes aux destins extraordinaires, Isabelle Laurent revient sur des thèmes qu'elle a déjà traités, notamment la communication et la vérité, en insistant davantage sur l'importance d'être soi-même et de se connaître.
Elle nous donne là un roman, d'une grande richesse, sur la difficulté et la force du pardon, à travers le cheminement psychologique et spirituel de ces jeunes hommes.
De belles figures féminines.
Les lecteurs mûrs de 15 ans, ceux de 16/17 ans ainsi que les jeunes adultes seront tenus en haleine jusqu'au dénouement.
Grand prix catholique de littérature 2015 décerné par l'Association des Ecrivains Catholiques.


ISBN 9782360402861