fille garcons

Saint Curé d’Ars. Le vainqueur du Grappin

octobre 2017

360 pages

9,90 euros

imprimé en France

Une couverture sobre, un sous-titre « Le vainqueur du Grappin », qui interroge et un magnifique regard, celui du Saint Curé d’Ars, né en 1786 et mort en 1859 : le lecteur est prêt à plonger dans le tumulte et les combats d’une vie offerte à Dieu pour le Salut des âmes. Cette biographie historique et romancée, fidèle à la vie du Curé d’Ars, publiée pour la première fois en 1957, se lit d’une traite.
 
La vie exceptionnelle du curé d'Ars peut se lire comme une page d’histoire de France. Jean-Marie Vianney va traverser une période troublée de la Révolution à la Terreur, puis l’Empire, la Restauration, la Monarchie de Juillet…, tous ces bouleversements politiques auront un retentissement important sur sa vie et l’histoire d’un petit bourg isolé et sans attrait, désormais mondialement connu.
 
Le récit de cette vie est aussi et surtout une page de Foi magnifique. En témoignent par exemple l’humilité, le courage, la fidélité du futur saint dans ses difficiles études, dans son ministère, dans les médisances et les louanges.
Foi durant son combat incessant contre le grappin, le malin, le diable, combat que Saint Jean-Marie Vianney mène en se livrant tout entier à la prière, à la pénitence, aux heures passées à confesser les foules.
 
C’est enfin l’histoire de l’amour de Dieu qui triomphe du mal, après bien des tumultes et des épreuves. Un amour qui attire les foules alors que le Saint Curé aurait tant désiré pouvoir servir et adorer Dieu dans le silence de la prière solitaire.
 
Avec ce récit très vivant, saisissant, le lecteur entre dans la vie du bourg d’Ars et de ses habitants. Il croit entendre les prêches du Saint Curé, l’entendre dans sa pauvreté et son humilité, tonner contre les mauvaises habitudes, conseiller, pleurer, supplier, convertir. 
Et il peut aujourd’hui encore l’entendre inviter à « aimer beaucoup le Bon Dieu. »
 


ISBN 9782706715778