Par votre don, soutenez notre travail

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

mai 2015

« Chroniques de la Forteresse du Ciel ». Tome 3

497 pages

25 euros

Commande directe à [->http://www.barroux.org/]

Cardinal de l’aube (Le)

Aux confins d’une France où toute organisation a disparu, en proie à la guerre civile, le capitaine Hugues de Beautrad, commandant de la place de Saint Romuald, au coeur de la province montagneuse de Solvanie, a repris les choses en mains.

Muni des pleins pouvoirs, entouré de quelques amis valeureux, le jeune officier a réussi à préserver un ordre fragile dans cette vallée perdue, alors qu’autour le pays s’est écroulé.

L’ambition de cette poignée de résistants à l’âme trempée est désormais de reconquérir toute la région de Solvanie, sous la coupe de mouvements terroristes islamiques, pour mettre fin au chaos, à la peur et aux persécutions.

Beautrad et ses amis vont alors faire face à de nouveaux défis, de nouveaux cas de conscience et de nouveaux sacrifices’

Le lecteur retrouvera avec plaisir Hugues de Beautrad et sa cohorte d’amis fidèles, héros des {Chroniques de la forteresse du Ciel} voir 3300 et 3301. Ce troisième et dernier volet romanesque donne la part belle à l’action.

Les amateurs apprécieront ainsi un récit plus enlevé que les deux précédents tomes, sans toutefois que la réflexion qui sous-tend sa trame ne s’en trouve amoindrie.
Le Cardinal de l’aube clôt un triptyque conçu à l’évidence comme un édifice cohérent, dont l’univers romanesque sert de cadre au développement d’une réflexion riche sur les maux de notre temps : à quoi pourrait ressembler notre pays si rien n’est entrepris pour modifier une trajectoire qui mène inéluctablement à sa perte ?

Sur quels fondements poser ensuite les bases de son redressement ? L’auteur propose certaines réponses et suggère que la reconquête territoriale ne sert à rien si elle ne s’accompagne d’une reconquête spirituelle.