Par votre don, soutenez notre travail

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

juin 2018 (première édition 1923)

380 pages

23 euros

imprimé en France

Louis XIV

D’une plume élégante et limpide, l’auteur réhabilite le Roi-Soleil trop souvent critiqué pour ses guerres dispendieuses et son intolérance religieuse. Ici, le Roi est étudié de l’intérieur, dans une démarche d’une grande finesse psychologique. Et l’on comprend sa méfiance envers les Grands seigneurs après la Fronde, sa souffrance de ne pas être aimé de sa mère toute à Mazarin, le choc émotif causé par le départ pour raison d’Etat de Marie Mancini, son premier et seul véritable amour. On oublie trop la conversion du Roi en 1682, et la vie exemplaire qu’il mena ensuite. Quant aux guerres, Louis Bertrand montre que le Roi agit souvent par obligation,  dans le but de consolider les frontières.

Les passionnés d’Histoire se régaleront et découvriront avec surprise que le Roi dit « absolu » est plus ouvert ou sensible que certains historiens ont bien voulu l’écrire. Il a su s’entourer de collaborateurs de haut niveau et de grands artistes. Travailleur acharné, il se dépensa jusqu’au bout pour le Bien commun.

Eventuellement à partir de 15 ans pour bons lecteurs passionnés d’histoire.