fille garcons

Oradour-sur-Glane. Un village si tranquille

septembre 2018

111 pages

10,95 euros

imprimé en France

10 juin 1944. L’occupant allemand investit le bourg d’Oradour-sur-Glane, à 23 km de Limoges. Les hommes sont séparés des femmes et des enfants et rassemblés dans des granges. Pendant ce temps, les habitants des hameaux alentour sont obligés par les soldats de se rendre à Oradour.

Les hommes seront systématiquement abattus à la mitrailleuse, femmes et enfants seront enfermés dans l’église qui sera incendiée.

Il y a parmi les hommes, six survivants. Aujourd’hui, il en reste un, Robert, qui fait visiter aux élèves des écoles les ruines d’Oradour, perpétuant ainsi la mémoire du massacre, lequel a eu lieu en représailles des actions terroristes de la Résistance, très active dans la région.

Robert n’en veut pas aux Allemands malgré ce qu’il a vécu et transmet un message de paix.

Sobrement raconté dans un style dépouillé, (l’auteur évite de trop s’appesantir sur les horreurs du massacre), ce récit, page de notre histoire récente, atteint son but : ne pas propager un message de haine et montrer que la guerre terroriste ne peut mener qu’à des excès.

 



ISBN 9791021406285