fille garcons

La Grande Guerre d'Émilien

Inconfortablement installé dans une tranchée, comme on le découvre sur l'illustration de couverture, Émilien écrit à sa petite femme chérie, Madeleine, qui tient l'auberge en son absence. Il pense à son fils et au bébé qui naîtra à Noël. Reviendra-t-il vivant de cet enfer ? Ce début de la Grande Guerre est terrible : obus, tranchées à quelques mètres de l'ennemi, blessés et morts... mais aussi mille petits faits qui tissent l'espoir et la fraternité d'armes. 

Tout cela transparaît dans les estampes extraordinaires de Georges Bruyer, au trait précis, évocateur, à l'encre noire et au bleu magnifique.

Pari réussi pour Béatrice Égémar, humblement au service de l'Histoire et du quotidien d'un Poilu, trouvant des mots vrais, directs, sensibles, à placer en regard des gravures si expressives de Georges Bruyer. L'éditeur a réuni des talents complémentaires et mis le sien dans la réalisation d'un carnet de croquis épistolaire de très belle qualité.

A avoir dans sa bibliothèque familiale ou scolaire pour évoquer le quotidien des Poilus et s'exercer à l'observation de croquis semblant pris sur le vif.

Agenda : exposition "Georges Bruyer, graver la guerre" au musée de la Grande Guerre de Meaux, prolongée jusqu'au 3 janvier 2022.

 



ISBN ‎9782844556387