fille garcons

Les Gardiens du papyrus

Le roman commence comme un coup de poing, avec force, par la description du monde juste avant sa destruction. Dans le nouvel ordre érigé par les survivants, la nature autrefois maltraitée sera désormais souveraine.

Dans ce monde où ne subsistent ni tradition, ni chronique, où sont autorisées uniquement des réponses rabâchées, poser des questions, se poser des questions, comme « Qu’est-ce que la vérité, qu’y a-t-il derrière le voile ? Qu’est-ce que vivre ? », n’est pas conforme et fait de vous quelqu’un de différent. C’est ce que ressentent confusément Narval et Lophura qui gardent une distance, une aspiration, une quête au creux d’eux-mêmes, liée à la disparition soudaine et inexpliquée de leurs parents.

Déchiffrant le dernier cahier de leur mère, ils y découvrent cette phrase : « Il a souffert sous Ponce Pilate », qui va être le début de leur aventure et de l’hostilité des autorités.

Dès lors, traqués, mais irrésistiblement poussés par une force intérieure, le frère et la sœur, aidés de leur ami Marlin, partent sur les traces de Jed et Dana dont ils vont découvrir l’histoire et défendre l’héritage.

Les deux héros s'engagent dans une aventure à la fois épique et spirituelle.

Une fiction puissante, des péripéties prenantes, des réflexions incisives dans un roman subtil, au style très agréable. Dépaysement, surprises et réflexion garantis !



ISBN 9782369690856