Par votre don, soutenez notre travail

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

avril 2015
140 pages
12,95 euros

Ne plus se taire

En pleine crise d’adolescence, Lucie rencontre fortuitement une vieille dame solitaire, Hortense. Cette dernière fit partie de la résistance pendant l’occupation et fut déportée à Ravensbrück. Elle a relaté ses souvenirs et elle confie son manuscrit à Lucie.
Peu à peu, des liens de confiance et de tendresse se tissent entre l’adolescente et celle qu’elle appelle ‘sa grand-mère de coeur’.
Hortense, d’abord réticente, finira par accepter de témoigner devant les élèves de la classe de Lucie et s’attirera l’admiration et l’affection de tous.
L’auteur sait très bien montrer comment une jeune fille de 14 ans et une vieille dame de 80 ans peuvent peu à peu s’apprivoiser et se comprendre : l’une qui sort ainsi de sa solitude ; l’autre qui est avide de se raconter et d’être écoutée.
Excellent roman touchant et tendre, qui rapproche les générations. Les souffrances passées d’Hortense sont évoquées avec beaucoup de pudeur. Aucune haine chez elle mais le pardon !
Chaque jeune lecteur rêvera d’avoir une telle grand-mère, capable de rire comme une enfant et qui parle avec son coeur.